Qui sommes-nous ?

logo

Choisir la langue

Invitation à la 2e Conférence internationale des travailleurs des mines

Chers collègues,
Nous sommes heureux de vous inviter à la 2e Conférence internationale des travailleurs des mines, qui aura lieu en Inde, à Ramagundam/Godavarikhani, du 2 au 5 février 2017.

Dans toutes les régions minières du monde, les droits acquis des travailleurs des mines sont de plus en plus attaqués. Dans de nombreux pays, les travailleurs des mines et leurs familles luttent contre leur licenciement, contre les fermetures de mines, contre le pillage toujours plus brutal de leurs bases de subsistance et pour leur existence même. La population prend de plus en plus position en leur faveur.

Cependant, il ne suffit plus aujourd'hui de formuler ses revendications dans un seul pays, en restant seuls et isolés. La 1ère Conférence internationale des travailleurs des mines, qui a eu lieu au Pérou en 2013, a constaté : « Nous pouvons de moins en moins nous imposer aujourd'hui contre les groupes miniers internationaux tout en restant isolés les uns des autres et localement restreints. Ce qu'il nous faut, c'est l'unité des travailleurs au niveau mondial. » (Résolution de constitution de la Coordination internationale des travailleurs des mines)
Nous souhaitons un avenir dans la dignité pour les peuples, pour nous et nos enfants !

Venez à la 2e Conférence internationale des travailleurs des mines ! Elle aura lieu du 2 au 5 février 2017 en Inde, dans un des pays miniers les plus importants du monde, où vivent et travaillent 500 000 mineurs rien que du charbonnage.

Lire la suite : Invitation à la 2e...

Proposition d’un programme de lutte de la Coordination internationale des travailleurs des mines (IMC)

Préambule

La 1ère Conférence internationale des travailleurs des mines, tenue à Arequipa/Pérou en 2013 avec des représentants de 25 pays de 4 continents, a marqué un pas important dans le regroupement des travailleurs des mines du monde entier. Elle a été dominée par le principe que nous les travailleurs des mines devons nous organiser au niveau international et coopérer si nous voulons devenir une force supérieure face aux monopoles internationaux des mines et à leurs gouvernements. Dans la résolution de constitution de la Conférence, on a constaté : « Il est de moins en moins possible aujourd'hui de s'imposer aux monopoles internationaux des mines tout en étant isolés les uns des autres et en se restreignant chacun à son problème local. Ce qu'il nous faut est l'unité des travailleurs dans le monde entier ! »

Ce n'est que sur la base de revendications concrètes et d'objectifs réalisés aussi dans la lutte commune contre les gouvernements et contre les groupes miniers qu'une telle coordination peut avancer.

1. Il y a plus de 22 millions de travailleurs des mines qui extraient et exploitent les richesses de la terre dans des conditions dures et dangereuses, mais leurs conditions de vie sont en mauvais état. Les salaires ne sont pas seulement trop bas pour pouvoir vivre convenablement, mais souvent ils stagnent ou diminuent ; ils n'ont aucun rapport avec le travail fourni. Face aux coûts de la vie qui montent, même une augmentation nominale des salaires devient insignifiante.
Pour l'augmentation des salaires des travailleurs des mines à un niveau permettant une vie convenable !

Lire la suite : Proposition d’un...