Qui sommes-nous ?

logo

Choisir la langue

La Coordination Internationale des travailleurs des mines appelle tous les mineurs et leurs familles dans le monde à célébrer le 1er Mai 2019

ensemble avec les travailleuses et travailleurs de toutes les branches, comme journée internationale de lutte pour leurs intérêts communs, pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail et pour les droits et libertés démocratiques. Le grand capital international attaque les acquis du mouvement des travailleurs, qui sont les fruits de leurs luttes, si bien qu’il faut les défendre et élargir par d’autres revendications.

Dans de nombreux pays du monde, les droits des travailleurs des mines sont méconnus, gelés et attaqués de diverses façons. Les combattants des droits des travailleurs, les syndicalistes, sont politiquement et physiquement menacés dans leur existence ou même assassinés sur ordre du capital industriel et financier. C’est une tendance dangereuse qui nécessite une réaction résolue, appropriée et concertée de tout le mouvement combatif des travailleurs des mines, pour en diminuer les effets, mieux les éradiquer.

 

Dans le souci permanent de maximaliser leurs profits, les entreprises appliquent des méthodes du genre :

-- Abolition du personnel permanent pour le remplacer par des emplois intérimaires et externalisation d’emplois ;

-- Réduction drastique des salaires ;

-- Non-respect des dispositions conventionnelles dans la pratique ;

-- Violation de la réglementation en matière d’hygiène, de sécurité et de santé en milieu de travail ;

-- Horaires de travail hors normes et très contraignant pour les travailleurs des mines ;

-- Non-prise en charge des coûts pour les maladies professionnelles ; etc.

Dans de nombreux pays miniers du monde tels que l’Inde, l’Afrique du Sud, le Pérou, la Chine, la Pologne, la République Démocratique du Congo, les travailleurs des mines et leurs familles luttent contre des cas devenus récurrents de licenciements et de fermeture sans respect des lois du travail, l’exploitation des minerais à des teneurs de radioactivité telles que les mineurs le payent de leur vie et que l’environnement, y compris les eaux, est empoisonné. C’est une tendance dangereuse contre laquelle le mouvement des travailleurs des mines doit s’unir pour s’opposer tous ensemble par des actions claires et bien planifiées.

C’est un fait aujourd’hui qu’il ne suffit plus de poser ses revendications dans un seul pays et de façon isolée. Les deux Conférences Internationales des Travailleurs des Mines, qui se sont tenues au Pérou en 2013 et en Inde en 2017, et dans leur prolongement les rencontres tenues par l’ICG, ont posé comme principes de base les textes ci-dessous :
« Nous pouvons de moins en moins nous imposer aujourd’hui contre les groupes miniers internationaux tout en restant isolés les uns des autres et localement restreints. Ce qu’il nous faut, c’est l’unité des travailleurs au niveau mondial ! » Nous voulons un avenir digne d’être vécu pour les peuples, pour nous et pour nos enfants !
L’IMC a la vision d’un « mouvement des travailleurs des mines qui se rallie dans le monde entier, qui lutte pour soi-même et pour ses enfants afin que les richesses de la terre, de l’eau et de l’air appartiennent à ceux qui les exploitent par leur travail, qu’elles soient utilisées pour une vie riche, digne et saine de tous les êtres humains, en accord avec la nature, sans exploitation ni oppression. »

Nous comptons sur une adhésion massive de tous les mineurs aux idéaux de l’IMC et sur la réussite des rencontres au niveau régional pour renforcer nos actions et pour les rapprocher des travailleurs des mines. Et aussi sur une large participation de leurs proches - femmes, hommes, jeunes - qui sont liés au mouvement combatif des travailleurs des mines. Les conférences régionales, qui se tiendront à partir fin 2019, sont à considérer comme préludes à la préparation de la 3ème IMC.
Le 1er Mai, journée internationale de lutte de la classe ouvrière, les travailleurs manifestent dans le monde entier. La Coordination internationale des travailleurs des mines a décidé de célébrer le 1er Mai comme journée internationale commune de lutte des mineurs.

Salutations de mineurs - Glück AUF!

DEVENIR MEMBRE
DATES
DONS