Qui sommes-nous ?

logo

Choisir la langue

Dans la province minière du Katanga, plusieurs entreprises ont réduit leurs activités et d autres ont fermé tout simplement laissant les travailleurs vivre à leur triste sort

Incapables de supporter le supplice lié au mauvais traitement dû à leur cantonnement sur le lieu de travail sans prime ni aucune indemnité pour compenser le rythme de travail et la discrimination entre les salaires des chinois et des congolais travaillant dans les mêmes conditions;

un mouvement de grève a été déclenché à Tenke Fungurume Mining afin de réclamer une prime d au moins 400€ pour le personnel en service minimum et une réduction des écarts de salaire entre les nationaux et les expatriés. Ces mouvements ont tendance à s installer dans toutes la région. La suite au courant de la semaine.